Accueil

Locations saisonnières : Comment éviter les arnaques sur internet

Chaque année, des dizaines de vacanciers voient leurs congés tourner au vinaigre après avoir réservé une location sur internet. Quelques astuces simples permettent heureusement d’écarter la plupart des risques d’escroquerie.
 
Fini le temps des petites annonces dans le quotidien local. Avec internet, on peut réserver sa location de vacances en quelques clics. Rapidité, flexibilité, choix complet, accès aux avis des autres utilisateurs… Le web ne manque pas d’atouts pour les locataires comme les propriétaires, mais a aussi vu la naissance de nouveaux types d’arnaques.
 
L’usurpation d’identité en ligne, ou « phishing », arrive en tête de ces escroqueries. Des personnes malintentionnées se font passer pour les propriétaires de biens à louer dont elles ont récupéré le mot de passe de messagerie. Ensuite, elles demandent aux locataires intéressés de leur verser de l’argent sur leur propre compte. Le véritable propriétaire perd donc une réservation, tandis que le locataire est volé.
 
Autre problème rencontré par les internautes : de fausses annonces, avec photos mensongères, pour des logements qui n’existent pas ou ne correspondent pas à la description une fois sur place. Ces pratiques malhonnêtes passent malheureusement toujours au travers des mailles du filet des sites de locations entre particuliers, qui ont pourtant mis en place des procédures de lutte contre la fraude sur internet.
 
Alors comment réserver son hébergement de vacances dans les meilleures conditions de sécurité ? Les labels reconnus par l’Etat constituent un gage de fiabilité. Clévacances, Gîtes de France, mais aussi l’accréditation des Meublés de tourisme attestent que la location saisonnière répond à une série de critères de qualité bien précis. 
 
Les sites des offices de tourisme représentent aussi une excellente solution. Ils attestent en effet qu’un professionnel a personnellement visité les logements mis en ligne. Depuis quelques années, certains offices de tourisme, particulièrement en région Bretagne, regroupent leurs annonces de location de vacances bretagne, sur un portail commun. Ainsi, l’offre de locations est centralisée, avec les mêmes garanties de sécurité. 
 
1. Nos 10 conseils anti web-escroqueries :
 
1- Méfiez-vous des annonces alléchantes : un prix bien inférieur à celui d’hébergements similaires doit plutôt vous alerter. 
 
2- Soyez plus prudent si l’annonce date de moins de trois semaines. 
 
3- Regardez si le logement possède un label reconnu par l’Etat : Clévacances, Gîte de France ou Meublé de tourisme. 
 
4- Passez par les Offices de tourisme ou leur plate-forme Locenfrance. Tous les logements proposés ont fait l’objet d’une visite scrupuleuse.
 
5- Contactez le propriétaire afin de l’informer que vous être intéressé, puis attendez de recevoir un contrat en bonne et due forme avant de payer. 
 
6- Posez des questions précises au propriétaire sur les équipements. Si les réponses ne vous paraissent pas satisfaisantes, méfiez-vous.
 
7- Lisez les avis des autres consommateurs avec attention. Plus ils sont nuancés et détaillés, plus ils ont de chances d’être authentiques et de vous aider dans votre choix.
 
8- Ne réglez pas en mandat cash mais préférez toujours les virements bancaires, qui offrent plus de garantie et de traçabilité. Procédez à une vérification avec le propriétaire et/ou le site si le nom du titulaire du compte est différent de celui mentionné sur l’annonce ou si le compte est domicilié dans un autre pays que celui de la location.
 
9- Payez des arrhes ou un acompte qui correspondent à 30% du loyer maximum. Le reste de la somme sera payé à l’arrivée.
 
10- Si vous êtes toutefois victime d’une arnaque, prenez des photos avant de claquer la porte de votre hébergement, puis portez plainte. L’action en justice vous permettra de demander des dommages et intérêts calculés selon le préjudice subi.
 
 
 
 
Publié par - 23/10/2017